IUIGA Is Conquering Many Verticals

Selon la marque de style de vie locale IUIGA, ils ont trouvé que c’était un «dilemme» lorsqu’ils achetaient des produits pour la maison.

Ils devaient souvent choisir entre des marques haut de gamme dont les prix étaient exorbitants ou des marques de grande consommation dont la qualité et le design étaient omniprésents.

En tant que consommateurs eux-mêmes, ils étaient frustrés par l’absence de terrain d’entente et ont été choqués par les majorations excessives. Ils voulaient une alternative où ils peuvent avoir de la qualité à un prix abordable, mais n’ont pas pu en trouver une qui réponde à leurs attentes.

Ils ont décidé de prendre les choses en main et ont proposé IUIGA – «des produits de tous les jours conçus avec soin et de qualité supérieure à des prix totalement transparents.»

Pourquoi les produits IUIGA sont si abordables

jaslyn chua iuiga co-fondatrice
Jaslyn Chua, co-fondatrice d’IUIGA / Crédit d’image: IUIGA

IUIGA est construit sur cette question simple: «pourquoi payer autant pour la qualité?»

Elle se concentre sur la production de produits de qualité à moindre coût et est la première marque de commerce électronique à Singapour et dans la région à opérer sur un modèle commercial unique ODM (Original Design Manufacturer).

Fondamentalement, tous les produits IUIGA sont fabriqués par les mêmes usines qui produisent pour de grandes marques telles que Sephora, Samsonite et WMF.

Il incluait auparavant Muji dans la liste des grandes marques, mais cette affirmation les avait amenés dans une soupe chaude.

En mars de l’année dernière, le détaillant japonais a poursuivi IUIGA pour «contrefaçon de marque». Plus tard, IUIGA a reculé, acceptant de «supprimer et de cesser» la marque de commerce de Muji dans son matériel de marketing et de promotion.

Bien que l’IUIGA ne souhaite pas commenter davantage ce procès, elle soutient fermement son modèle ODM.

En s’associant directement avec les ODM et en vendant directement aux consommateurs, ils sont en mesure d’offrir «des produits exceptionnels à un coût inférieur à celui d’autres détaillants haut de gamme», a déclaré Jaslyn Chua, co-fondateur et directeur de la croissance d’IUIGA.

Dans le commerce de détail traditionnel, un produit est marqué huit à 15 fois au moment où il vous parvient. Le produit passe par un long processus d’au moins 10 à 20 couches allant du fabricant à la distribution et enfin au consommateur final.

En tenant compte des bénéfices à chaque niveau de distribution et des coûts de location, les marges bénéficiaires traditionnelles représentent les deux tiers du prix du produit final que vous voyez dans les magasins.

– Jaslyn Chua, co-fondatrice et directrice de la croissance d’IUIGA

Les étiquettes des produits sont également supprimées pour éliminer la valeur ajoutée potentielle de l’image de marque. Cela transmet un message fort aux consommateurs: vous payez pour la qualité, pas pour la marque.

tarification transparente iuiga
Tarification transparente / Crédit d’image: IUIGA

Une autre de leurs principales propositions uniques est la tarification transparente, où ils partagent ouvertement leurs marges avec les consommateurs pour leur montrer exactement où leur argent est allé.

Selon Jaslyn, chaque produit a un pourcentage de coûts différent car il est fabriqué dans différentes usines en utilisant différentes méthodes.

En tant que tel, nous partageons le véritable coût de la qualité grâce à la ventilation transparente des coûts et de nos majorations sous chaque article de notre site Web et de notre application.

Les détaillants traditionnels ne peuvent pas être aussi transparents car ils doivent prendre en compte de nombreux niveaux de coûts intermédiaires. En construisant une chaîne d’approvisionnement de bout en bout, nous sommes en mesure de réduire nos marges et de répercuter ces économies de coûts directement sur le consommateur final.

– Jaslyn Chua, co-fondatrice et directrice de la croissance d’IUIGA

Passer du mode en ligne au mode hors ligne

Lorsque IUIGA a été lancé pour la première fois en 2017, il a commencé comme un modèle purement en ligne, mais il a rapidement évolué vers un modèle hybride au fur et à mesure qu’ils ont commencé à établir une présence en ligne et hors ligne.

boutique éphémère iuiga
Boutique éphémère d’IUIGA / Crédit d’image: IUIGA

Ils ont lancé leur premier magasin éphémère au SingPost Center en mai 2018, suivi de leur premier magasin de détail permanent à Causeway Point en novembre de cette année.

Selon Jaslyn, la boutique éphémère permettait aux clients de toucher et de sentir leurs produits en personne avant d’acheter.

Les données ont également révélé que les taux de pénétration en ligne en Asie du Sud-Est sont inférieurs à 5%, contre une moyenne de 25 à 30% sur des marchés plus importants comme la Chine et les États-Unis.

Cela se traduit par 95 pour cent (des) conversions effectuées hors ligne (et) nous a donné une bonne raison d’envisager de passer en ligne.

J’étais également très enthousiaste à l’idée d’expérimenter la vente au détail hors ligne, car Singapour est une ville satellite avec un centre commercial dans presque toutes les gares. Si cette stratégie fonctionne, cela signifiera une énorme augmentation de l’exposition de la marque pour nous aussi.

– Jaslyn Chua, co-fondatrice et directrice de la croissance d’IUIGA

De plus, bien que la mise en ligne ait aidé à éliminer les dépenses physiques, il y avait certains problèmes qu’ils ne pouvaient pas résoudre, tels que le processus d’échange et les retours.

Bien que IUIGA propose une politique d’échange / retour gratuite de 30 jours, il était coûteux pour les clients de retourner un article volumineux tel que des pots et des pons.

Cependant, avec les magasins de détail, les clients peuvent désormais acheter en ligne et échanger un produit en magasin sans payer de frais d’expédition élevés. Cela avait beaucoup de sens pour eux car ils souhaitaient que les clients puissent effectuer un achat en toute confiance.

Aujourd’hui, IUIGA est passé à 10 points de vente à travers Singapour en seulement trois ans.

Des anneaux de diamant aux gâteaux de lune en passant par les meubles

Bien que IUIGA ait commencé à vendre des produits pour la maison de tous les jours, ils se sont depuis diversifiés au-delà.

bague diamant solitaire iuiga
Bague diamant solitaire d’IUIGA / Crédit d’image: IUIGA

L’année dernière, IUIGA a lancé des bagues en diamant solitaire d’un carat au «coût réel» de 1 799 dollars singapouriens.

Cependant, une vérification rapide sur leur site Web a montré qu’une bague en diamant d’un carat en or blanc 18 carats était vendue à partir de 2499 dollars.

Avec les marges bénéficiaires de l’industrie, le prix de détail traditionnel d’une bague en diamant d’un carat coûte en moyenne 5 174 dollars singapouriens, selon l’IUIGA.

Interrogé sur la traction jusqu’à présent, Jaslyn a déclaré que les ventes étaient encourageantes avec environ 10 clients par mois.

IUIGA s’est également penché sur la F&B l’année dernière avec un lancement inaugural de gâteau de lune coïncidant avec le festival de la mi-automne.

gâteaux de lune iuiga lave
Gâteaux de lune de lave IUIGA / Crédit d’image: IUIGA

Cette année, il a publié une collection de gâteaux de lune à la lave depuis la période des disjoncteurs avec des saveurs intéressantes comme Durian Lava, Matcha Lava, Purple Sweet Patato Lava et Lava Custard.

Une autre percée pour IUIGA est sa récente incursion dans le marché du meuble et de l’ameublement en lançant sa toute première salle d’exposition de meubles située à TripleOne Somerset.

salle d'exposition de meubles iuiga singapour
Salle d’exposition de meubles d’IUIGA / Crédit d’image: IUIGA

Selon Jaslyn, les meubles étaient une verticale «très demandée» par les clients et comme IUIGA continue de se consolider en tant que marque de maison et de vie, l’expansion pour inclure les meubles était une progression naturelle.

Elle a ajouté que la gamme de meubles au lancement se concentre sur des conceptions contemporaines à l’esthétique minimaliste et provient de sources éthiques sans origines douteuses.

La majorité de la gamme de meubles sera «d’environ 1 000 dollars singapouriens ou moins» car il n’y a pas de majoration intermédiaire en jeu – ils proviennent directement des fabricants et sont vendus directement aux consommateurs.

Le magasin fournit également des services de conception de mise en page gratuits qui incluent le rendu 3D afin que les clients puissent visualiser comment ils peuvent encadrer les pièces IUIGA dans leur maison.

Ils ont levé un financement de 10 millions de dollars américains au milieu du COVID-19

Plus tôt en mai, IUIGA a levé 10 millions de dollars américains dans le cadre d’un financement de série A dirigé par Konimex Technologies, une filiale du conglomérat indonésien Konimex Group.

Ce nouveau financement sera utilisé pour investir dans les opérations d’IUIGA à Singapour et en Indonésie, cette dernière étant l’objectif principal pour 2020.

iuiga indonésie
Équipe d’IUIGA Indonésie / Crédit d’image: IUIGA

IUIGA a récemment été lancé en Indonésie en août, ce qui en fait son premier marché à l’étranger.

«IUIGA a choisi le marché indonésien en raison de sa démographie en plein essor et de son immense potentiel économique», a expliqué Jaslyn.

«La combinaison d’une culture de consommation axée sur les applications mobiles et d’investissements étrangers a fait de l’Indonésie un choix clair pour la prochaine étape d’expansion d’IUIGA.»

Le financement sera également utilisé pour le développement de produits et l’investissement technologique. Il investit dans le big data et l’intelligence artificielle pour approfondir la personnalisation du commerce électronique.

Lorsqu’on lui a demandé si l’IUIGA faisait face à des défis de collecte de fonds, d’autant plus qu’elle avait eu lieu au milieu d’une pandémie, Jaslyn a souligné que la collecte de fonds en tout l’environnement est difficile.

Le fait qu’ils puissent rencontrer la confiance des investisseurs pendant cette période montre que IUIGA est une «entreprise agile et réactive», a-t-elle ajouté.

Bien que COVID-19 n’ait pas vraiment affecté leur collecte de fonds, il a eu un impact négatif sur leur activité de vente au détail.

Le trafic des acheteurs est en baisse depuis l’épidémie, et la fréquentation a chuté de 30% en moyenne dans les 10 magasins de détail de l’île, les consommateurs évitant les zones surpeuplées.

Cependant, les ventes en ligne se portent très bien, nous constatons une augmentation de trois fois les revenus en ligne par rapport au commerce de détail. Dans l’ensemble, l’effet du virus n’a pas été aussi prononcé sur les revenus car nos canaux en ligne (site Web et application) ont très bien contribué à amortir nos chiffres.

– Jaslyn Chua, co-fondatrice et directrice de la croissance d’IUIGA

Jaslyn a également observé l’augmentation de l’auto-collecte pour les commandes en ligne, ce qui a indirectement contribué à diriger le trafic en ligne vers les magasins.

À propos de ses réflexions sur le paysage du commerce de détail à Singapour, Jaslyn a déclaré que contrer le commerce de détail traditionnel en réduisant simplement les prix serait probablement une «bataille perdue».

Les détaillants doivent trouver des moyens créatifs d’offrir de la valeur aux consommateurs que les magasins uniquement en ligne ne peuvent pas, ou adopter le concept de salle d’exposition en intégrant leurs expériences Web et en magasin. Pour les détaillants qui opèrent dans les deux canaux, cela pourrait présenter de nouvelles opportunités de création de valeur.

IUIGA en est un excellent exemple. Les consommateurs peuvent profiter du meilleur des deux mondes: la commodité des achats en ligne et la possibilité de voir le produit en personne avant l’achat. L’avenir du commerce de détail pourrait être davantage une convergence des deux plutôt qu’une guerre entre eux.

– Jaslyn Chua, co-fondatrice et directrice de la croissance d’IUIGA

IUIGA est désormais une entreprise omnicanale à «sept chiffres»

équipe iuiga singapour
Crédit d’image: Glints

IUIGA a décollé dès le départ, générant un demi-million de revenus en seulement 100 jours.

Depuis, elle s’est développée de force en force en tant qu ‘«entreprise omnicanal à sept chiffres» avec 10 magasins de détail dans toute l’île.

Malgré le succès qu’elle a accumulé jusqu’à présent, IUIGA est toujours confrontée à des défis commerciaux.

Leur modèle d’exploitation lourd est chargé de risques dans la gestion de la chaîne d’approvisionnement et d’une forte demande de flux de trésorerie. Un autre problème auquel ils sont confrontés est de savoir comment augmenter efficacement les unités de gestion des stocks (SKU) et augmenter leur échelle.

Je recadrerai la proposition de cette façon: avoir des magasins de détail atténue ce défi, car les magasins de vente au détail se doublent d’un espace d’inventaire supplémentaire, autre que d’être une salle d’exposition et un canal de marketing supplémentaire.

Par exemple, si je vais stocker tous mes articles dans un entrepôt, pourquoi ne pas les stocker dans un endroit où les clients ont facilement accès?

– Jaslyn Chua, co-fondatrice et directrice de la croissance d’IUIGA

C’est pourquoi IUIGA travaille à l’ouverture de quelques magasins de détail supplémentaires à Singapour cette année et à s’étendre à Hong Kong et Macao d’ici la fin de l’année.

«Mon objectif est d’être connu comme la marque de style de vie pionnière en Asie du Sud-Est», a déclaré Jaslyn.

Pour y parvenir, IUIGA se concentre sur l’amélioration continue de ses produits.

«Je pense qu’il est très important de créer quelque chose d’important qui n’est pas de l’argent. De nombreux entrepreneurs veulent générer de l’argent rapidement, ce qui conduit à attirer le mauvais type d’investisseurs et d’employés et l’entreprise périt prématurément. »

Crédit d’image en vedette: IUIGA

Our sincere thanks to
Source link

Jothi Venkat

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *